coudre ou ne pas coudre

01 mai 2018

Arrêt temporaire de ce blog...

Que ce message est difficile à écrire...

Je vous informe que ce blog ne sera pas alimenté ces prochaines semaines, ma santé ne me permettant pas vraiment de coudre.

Je continuerai d'aller faire un tour sur vos blogs, petites fenêtres de vie indispensables! Ne m'en veuillez pas si je n'écris pas toujours de commentaire ou ne réponds pas aux vôtres, j'ai peu d'énergie en ce moment.

Ne tournons pas autour du pot: j'ai un cancer du pancréas. Je ne fume pas, je ne bois pas, je mange équilibré et fais du sport: le ciel m'est tombé sur la tête.

Je suis très bien entourée, par mon mari au tout premier plan, mes fils, ma famille et belle-famille, ainsi que mes amis et mes collègues, et j'ai bien l'intention de reprendre le défi burda dès que possible! La couture thérapeutique...

Désolée de vous cueillir ainsi à froid, vous veniez voir de la couture et je balance du lourd...

A BIENTOT!!!!

 

Posté par anne francoise à 20:24 - Commentaires [50] - Permalien [#]


08 avril 2018

J'avais un plan B

Eh oui, n'étant pas sûre d'avoir fini mon pantalon à temps, j'avais une autre réalisation Burda à présenter, cousue en mars d'après un patron de février 2018: la jupe crayon 119. Presque bien organisée j'étais...

C'est une jupe toute simple à réaliser, Burda lui met trois points noirs, mais franchement il n'y a rien de particulièrement difficile, il faut dire que j'ai simplifié certaines étapes.

J'ai  réalisé une fente toute simple, faute de tissu: je n'avais qu'une hauteur de ce coton strech acheté cet hiver chez Toto à Orgeval. Je ne l'ai pas non plus doublée, mon tissu est bien épais et son élasticité lui confère un confort indéniable.

Sur les photos, on voit des plis que mon petit fer à repasser crachotant n'arrive pas à faire disparaître, plus ceux formés dans la chaise longue qu'on a enfin sortie du garage.

CIMG7062

Elle a une taille haute bien enveloppante comme je les aime (et merci au photographe qui aurait pu me conseiller de tirer un peu pour lisser sur les fesses...)

CIMG7056

CIMG7060

CIMG7061l'originalité de la jupe tient dans ses empiècements latéraux, pris dans les pinces.

CIMG7064

Toujours ce pli disgracieux...

CIMG7072La prementure de taille et l'ourlet sont fixés à la main.

CIMG7073

CIMG7075

Je l'ai déjà portée LE jour où il a fait beau en mars, c'est une jupe confortable et seyante, rapide à coudre et un peu différente d'une jupe crayon classique au niveau de la taille.

CIMG7082

A bientôt!

Posté par anne francoise à 20:45 - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,

02 avril 2018

Si j'avais posté hier, on aurait pu penser à un poisson d'avril....

Ou l'art et la manière de se rattraper comme on peut.

J'ai fini le pantalon 111 du Burda de mars cet après-midi seulement, en retard d'un jour pour le défi de Zélie Décousue, qui en a désormais l'habitude et ne m'en veut pas! Peu de modèles m'ont plu dans ce numéro, contrairement aux deux précédents. J'ai d'ailleurs cousu une jupe du numéro de février qu'il faudra que je vous montre.

C'est un pantalon qui bénéficie du "cours de couture illustré" de ce mois-ci, que j'aurais été bien inspirée de lire de plus près avant de me lancer bille en tête dans ce projet. Je l'ai coupé en 36 dans une gabardine contenant beaucoup d'élasthanne, dont je ne me rappelle plus la provenance (sans doute les Tissus d'Ursule de Chambourcy).

Tout a commencé bien paisiblement, j'ai cousu la poche passepoilée sans coup férir, comme le montrent ces deux photos:

- erreur de symétrie: décousu et recousu. Les pointes sont désormais équilibrées. (il faudra me croire, je n'ai pas de photo de mon postérieur)

CIMG7013

- prise du fond de poche dans la couture: décousu et recousu. Ce type d'erreur est récurrent chez moi... Je pourrais faire attention, mais non, c'est toujours pareil. je ne m'améliore pas.

CIMG7014

Ces erreurs stupides sont entièrement de mon fait, les explications de Burda sont bien détaillées.

Mais arrive ma source d'indignation, la déception que jamais je n'avais ressentie face à mon magasine préféré: les jolies fermetures éclair qui sont le détail original de ce pantalon. Je m'attendais à un montage élégant, avec de jolies finitions sur l'envers comme sur l'endroit, et me réjouissais d'avance d'apprendre de nouvelles astuces de montage... Déception déception! elles sont bêtement appliquées sur l'endroit, avec un pli au fer à repasser et un envers simplement surfilé.

Le tissu contient pas mal d'élasthanne, et ma machine a un entraînement déficient. Quand on voit déjà le désastre des pièces qui gondolent sous le pied de biche, alors que j'ai essayé plusieurs types de doublure, que j'ai bâti, cousu, décousu, autant dire qu'appliquer de telles pièces aurait été une véritable Bérézina. Je n'ai même pas essayé.

La preuve en image:

CIMG7017

Après un certain laps de temps consacré à la cogitation, je n'ai vu qu'une solution: remplacer ces empiècements par des pinces.

CIMG7015Le tissu étant coupé, l'envers des pinces était horrible et je les ai gansées du même tissu que le fond de poche.

CIMG7016

Une fois cette partie achevée, j'ai continué mon pantalon de façon traditionnelle, en enlevant 1 cm de chaque côté du haut de la fourche arrière.

Avec tout ce que j'ai enlevé à la taille, j'ai eu un peu peur lors de mon premier essayage: c'est le moment où je l'ai enfilé pour la photo!  OUI, tout sans un seul essayage. Kamikaze.

CIMG7019J'en profite pour faire des photos d'extérieur de ma veste du mois dernier, jamais portée encore faute de printemps.

CIMG7028

CIMG7030

CIMG7034

CIMG7036

C'est serré, et il y a des plis qui feraient hurler Nabel!

Heureusement que mon tissu est élastique, mais je ne pourrai pas le porter les jours de cassoulet.

CIMG7041

CIMG7046

Il ne fait pas encore bien chaud...

CIMG7048Je n'ai pas réalisé les fentes de bas de jambe, et hésite encore sur la longueur à lui donner; il n'y a pour l'instant qu'un ourlet simple. Peut-être un pli américain?  ça risque de le raccourcir beaucoup.

Une amie m'a suggéré de coudre des boutons le long des pinces, pour en faire un faux pantalon à pont. Je vais voir ce que ça donne.

Je vais voir ce qu'ont réalisé les autres couturières du défi: c'est chez Zélie décousue!

A bientôt!

Posté par anne francoise à 17:55 - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,

11 mars 2018

Jupe toute simple

Parallèlement à ma petite veste en jean, j'ai cousu cette jupe.

CIMG7005

CIMG7011

Je ne suis jamais sur deux projets à la fois généralement, mais les mains me démangeaient alors que je n'avais quasiment rien cousu depuis deux mois, et il me manquait la doublure et le tissu de parement pour poursuivre ma veste.

J'ai donc cousu pour la troisième fois cette jupe trapèze toute simple, un modèle burda d'août 2012, déjà cousue en jaune et en rose.

Cette fois c'est un tissu bleu marine à pois bleu ciel trouvé chez Diffus'laine à Gradignan cet automne. Au lieu de faire le modèle en tissu et celui en doublure et de les assembler directement, j'ai choisi de monter la doublure sur les parementures. Cela ne change rien au rendu de la jupe, mais me satisfait...

CIMG6988Elle est formée de quatre panneaux + une fermeture invisible.

CIMG6996

CIMG7001

L'ourlet est comme toujours cousu à la main, et celui de la doublure avec le pied à ourlet roulotté de ma machine.

CIMG6985

Je l'ai portée déjà maintes fois, d'où les plis. Ce tissu a un inconvénient: il ramasse les poils de chien/chat et les fils qui traînent!  Rien de bien ennuyeux.

CIMG7010

Bilan: une petite jupe toute simple, vite cousue et bien pratique.

Posté par anne francoise à 14:56 - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,

04 mars 2018

Carnaval 2018

Bientôt la rentrée, mais avant, ces photos du carnaval de l'école: ma collègue et moi venons de finir un cycle escrime en EPS, qui fut aussi l'occasion de faire découvrir les Trois Mousquetaires à nos chères têtes blondes.

Des (brefs) extraits du roman lui-même mis en réseau avec des adaptations en BD, scènes de théâtre, et pour terminer le tout le film avec Gene Kelly dans le rôle de d'Artagnan. Nous avons également ajouté un volet arts plastiques: j'ai découvert que Picasso avait peint des mousquetaires à la fin de sa vie.

Nous avons donc d'un commun accord décidé que cette année nous serions Mousquetaires du Roi.

De vieux rideaux de ma grand-mère, en doupion de soie, étaient passés et un peu tachés, donc parfaits pour un recyclage. En décousant la doublure, nous avons découvert que l'envers était encore plus proche de ce que nous recherchions. D'autres vieux rideaux ont fourni la "dentelle".

Attention nous voici:

c 4

carnaval 2

Nous avons beaucoup ri lors de cette séance de couture, mon amie n'ayant pas l'habitude de me voir si peu regardante sur les finitions!

Bonne rentrée!

Posté par anne francoise à 17:21 - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :


02 mars 2018

Les poches passepoilées de la veste 112 de février 2018 et quelques photos portées

Voici comme promis les photos illustrant les explications des poches de la veste présentée hier:

« Plier les passepoils  « a » en 2 dans le sens de la longueur, l’endroit à l’extérieur, repasser.. »

CIMG0083-001

« A 2cm  du bord de pliure, bâtir le passepoil « b » contre la ligne de position. »

CIMG6908-001

Essayer de décider le chat à partir. Aller boire une tasse de thé en attendant.

CIMG6907-001

« Tracer les lignes de position sur chaque devant. »

CIMG6909-001

« Bâtir les passepoils sur la ligne de position des devants, les longs bords ouverts sont posés vers le haut. Piquer les passepoils  (en utilisant le pied pour fermeture à glissière) »

CIMG6910-001Pour visualiser:

CIMG6911-001

CIMG6913-001

« Piquer les fonds de poche en tissu  le long de leur ligne de position..»

CIMG6914-001

Je trouve plus facile de piquer sur l’envers après avoir bien placé le fond de poche: il suffit de suivre la ligne tracée.

CIMG6916-001

« Fendre dans la longueur entre les deux coutures, entailler en biais  vers les extrémités . »

CIMG6918-001« Rabattre le passepoil sur la fente, glisser le fond de poche sur l’envers du devant par la fente » (pas de photo, désolée)

« Piquer les fonds de poche en doublure sur les surplus de couture du passepoil. »

CIMG6921-001

«  A chaque extrémité de fente, replier et glisser le petit triangle sur l’envers, le piquer sur le passepoil et les fonds de poche.

Recouper les fonds de poche pour égaliser les contours et piquer les épaisseurs ensemble. » (pas de photo, mais pas de difficulté!)

CIMG6922-001

Je pensais que ce serait la partie la plus difficile, mais comme toutes les explications sont bien détaillées, il suffit de les suivre.

J'ai autrement galéré sur la pose du passepoil, expédiée en une phrase! Une simple phrase pour cette opération franchement pas évidente quand on n'en pose quasiment jamais.

Je me rends compte que j'ai fini par franchir le cap des poches passepoilées, qui m'ont longtemps semblé inaccessibles. Fière fière fière!

 Personne pour me prendre en photo aujourd'hui, j'ai utilisé le retardateur et profité d'un rayon de soleil, ce n'est pas terrible...

CIMG6979

CIMG6982

CIMG6984

Posté par anne francoise à 18:03 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 mars 2018

Défi burda de mars: la veste 112 de février 2018

Les deux premiers burda de 2018 regorgent de modèles plus beaux les uns que les autres.

La petite veste 112 comble mes envies du moment: une veste printanière!

J'avais en stock un jean épais écheté l'année dernière chez Toto d'Orgeval, idéal pour ce modèle, et mardi matin j'ai bravé le froid polaire pour aller chez Toto à Saint-germain chercher le deuxième tissu et la doublure. Le coton trouvé était une fin de rouleau, trop juste pour coudre la doublure du corps dedans, comme j'en avais d'abord l'intention. Mais en voyant cette doublure verte parfaitement assortie au motif, point de regret.

Cette veste a une forme très simple, mais de jolis détails: du passepoil un peu partout, des revers de manche contrastés, des poches passepoilées...

J'ai d'ailleurs photographié les différentes étapes de montage des poches afin d'illustrer les explications de Burda. Elles n'ont présenté aucune difficulté.

( je les mettrai en ligne demain.)

Pour ce qui est des photos portées, il faudra également attendre: je ne sais pas ce qui s'est passé, on avait fait une séance express et en voulant charger les photos j'ai dû faire une mauvaise manip: plus rien! Trop froid pour retourner dehors, j'ai pris quelques photos à l'intérieur. Comparées à celles du mois dernier c'est un peu mieux...

 

CIMG6954

CIMG6956La doublure est bien plus flashy que sur la photo.

CIMG6958Par contre, la pose du passepoil en un seul morceau le long des bords et du col a été ardue. Après un premier essai raté, j'ai tout décousu et décidé de le poser en trois morceaux: un pour le col, et les deux autres pour les bords devant. Je ne suis pas la reine de la pose du passepoil, il y a encore une bonne marge de progression!

CIMG6959

CIMG6962

Les manches ont énormément d'embu à répartir, j'avais d'abord placé un seul fil de fronce, mais c'était insuffisant. Jai donc décousu, et recommencé. Une fois de plus.

Me voilà l'heureuse propriétaire d'une jolie veste pour les beaux jours.

Quoi, tout va bien? Pas de couac, de bémol, d'anicroche? mais si bien sûr. Sinon ce ne serait pas drôle. Le tissu. Je l'ai lavé, je suis très à cheval sur le prélavage des tissus. Mais j'aurais dû me méfier davantage: un seul lavage, fi donc! En manipulant mon tissu, mes mains sont progressivement devenues bleuâtres... Comment faire maintenant que tout est monté pour la laver sans que le jean déteigne sur le coton des parements de manche? Ne pas la laver est une solution acceptable dans un premier temps, certes, mais que va-t-il se passer quand je la porterai sur un tee-shirt blanc? Les parementures risquent fort de déteindre... Or, vous avez peut-être remarqué la constante du tee-shirt blanc dans ma garde-robe.

Bref, je suis à l'écoute de vos conseils pour fixer la couleur sans risque pour le second tissu.

Et pour voir les réalisations des autres participantes, c'est comme toujours chez Zélie Décousue qu'il faut aller faire un tour!

 

 

 

 

Posté par anne francoise à 18:57 - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : ,

31 janvier 2018

Je suis de retour!

Après cette longue absence, me revoici pour le défi burda.

Les photos ont été prises ce soir, dans l'encadrement de la porte du garage, elles sont abominables! Nous vivons dans une pénombre quasi constante en ce moment, due aux averses incessantes.

Mais je tenais à être présente ce mois-ci, ayant fait faux bond aux copines du défi le 1er janvier...

 

CIMG6895

 

Le numéro de janvier de Burda était très réussi, tout comme celui de février d'ailleurs. J'ai hélas choisi un modèle que je porterai peu. Les robes me faisaient de l'oeil, comme toujours, mais j'en ai suffisamment, et j'ai jeté mon dévolu sur le tee-shirt avec un drapé, le top 102, histoire de changer un peu de ce que je couds et porte habituellement.

Pas de souci dans le montage, je fais partie de celles qui trouvent claires et détaillées les explications burda.

 

CIMG6897

CIMG6898Tête halloweenesque, que j'ai oublié de couper:

CIMG6901Les plis sont bizarres...

CIMG6905

C'est le choix du tissu qui est raté: ce coupon de jersey en pur synthétique (acrylique je pense), acheté 1 € les deux mètres au marché, s'avère d'un inconfort total! Porté directement sur la peau, je me mets immédiatement à transpirer à grosses gouttes, et ça gratte en plus!

De plus, Burda  préconisait un tissu bien fluide, le mien ne l'est pas suffisamment et le drapé forme un gros pâté sur le ventre.

J'aurai au moins appris à coudre un drapé, je suis de plus en plus à l'aise avec l'aiguille double, utilisée pour l'ourlet du bas, des manches, et la surpiqûre d'encolure. Et je participe au défi de Zélie Décousue, ce qui est le plus important!

A bientôt!

 

 

Posté par anne francoise à 19:59 - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 décembre 2017

Défi burda: jupe à panneaux de novembre 2017

La piètre luminosité de ces jours-ci m'a obligée à attendre ce matin pour enfin vous présenter ma réalisation. Donc je ne suis pas en retard... ou alors à l'insu de mon plein gré...

Prête depuis plusieurs jours, déjà portée et appréciée pour son confort, j'ai choisi  dans le magazine de novembre 2017 la jupe n°106. C'est une jupe formée de plusieurs panneaux dessinant un joli éventail. Je l'ai coupée en 36, comme toujours chez Burda, pour mon 38/40, et j'ai dû reprendre les côtés au niveau de la taille afin de mieux l'ajuster. Je n'ai pas touché aux hanches, pas besoin.

J'avais d'abord envisagé de poser du passepoil entre les différents panneaux, en camaïeu soit d'orange, soit de bleu, mais j'ai renoncé: outre le fait de ne pas avoir le temps de courir à la mercerie, j'ai craint que cette touche de couleur ne m'empêche de porter ma jupe avec n'importe quel haut.

CIMG6866

CIMG6867J'ai surpiqué toutes les coutures de montage, même sur les côtés.

CIMG6873La taille est bien emboîtée, et la forme trapèze pratique.

CIMG6876

CIMG6880

J'ai également envisagé de la raccourcir, mais la pointe de la découpe latérale droite se termine juste au niveau de l'ourlet, dessinant ainsi un joli triangle, qui aurait alors été perdu.

CIMG6891

CIMG6892

 

Le tissu vient de chez Toto à Orgeval, c'est un genre de suédine, vendu au poids. Il se froisse un peu mais est doux au toucher et s'avère plutôt chaud, ce qui ces jours-ci est une qualité! J'ai fait attention au sens du tissu, et ai du coup utilisé tout mon coupon.

CIMG6893

J'apprécie d'avoir décalé mon défi d'un mois: je couds toujours un modèle du dernier numéro, mais au moins j'ai le temps de le soigner!

Je vais maintenant aller voir les autres réalisations, c'est chez Zélie décousue!

Posté par anne francoise à 17:44 - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : ,

22 novembre 2017

Une deuxième Aldaia

Lors de notre récent passage à Gradignan, je suis allée me perdre dans le plus beau magasin de tissu que je connaisse: Diffus laine. Du choix, des tissus tous plus beaux les uns que les autres... il a été dur de me fixer des limites!

J'ai entre autres acheté ce jersey, dans lequel j'ai tout de suite vu une Aldaia de Pauline Alice: j'ai reçu le patron à Noël dernier, et souhaitais depuis un moment coudre la version cache-coeur.

Elle était quasiment finie samedi dernier, quand je l'ai essayée: la GROSSE boulette: trop courte, bien trop courte! J'avais pourtant rallongé le patron papier, mais oublié que lors de la première version j'avais encore rajouté de la longueur. J'aurais pu penser à comparer ma robe précédente et celle-ci avant de couper, mais voilà, j'aurais dû. Mais je n'ai pas fait.

Pour rattraper mes bêtises, j'ai coupé une bande que j'ai montée comme les bracelets de manche, le souci étant que mon tissu ne se repasse pas bien: à certains endroits ça gondole. J'hésite à sortir l'aiguille double et faire un carnage, quand ça ne veut, pas l'expérience me souffle de ne pas insister...

J'essaierai aussi de penser à abaisser d'1 cm ou 2 la ligne de taille, un chouïa trop haute, pour ma prochaine version: en effet, malgré mes déboires, j'apprécie beaucoup cette robe, très facile à coudre, surtout quand le patron est déjà découpé. J'utilise rarement deux fois le même patron, pourtant il faut avouer que l'on gagne beaucoup de temps. Mais on perd de sa concentration...

CIMG6830

CIMG6834

CIMG6835

CIMG6838 Pour avoir un plus joli rendu avec une forme cache- coeur, nul doute qu'il faut avoir quelque chose à cacher... Malgré mon soutien-gorge super rembourré, c'est un peu plat tout ça...

CIMG6849Pour voir mon joli tissu de plus près, mais sans faire attention à la tête que je fais:

CIMG6864

 

Posté par anne francoise à 14:06 - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : ,