Eh oui, n'étant pas sûre d'avoir fini mon pantalon à temps, j'avais une autre réalisation Burda à présenter, cousue en mars d'après un patron de février 2018: la jupe crayon 119. Presque bien organisée j'étais...

C'est une jupe toute simple à réaliser, Burda lui met trois points noirs, mais franchement il n'y a rien de particulièrement difficile, il faut dire que j'ai simplifié certaines étapes.

J'ai  réalisé une fente toute simple, faute de tissu: je n'avais qu'une hauteur de ce coton strech acheté cet hiver chez Toto à Orgeval. Je ne l'ai pas non plus doublée, mon tissu est bien épais et son élasticité lui confère un confort indéniable.

Sur les photos, on voit des plis que mon petit fer à repasser crachotant n'arrive pas à faire disparaître, plus ceux formés dans la chaise longue qu'on a enfin sortie du garage.

CIMG7062

Elle a une taille haute bien enveloppante comme je les aime (et merci au photographe qui aurait pu me conseiller de tirer un peu pour lisser sur les fesses...)

CIMG7056

CIMG7060

CIMG7061l'originalité de la jupe tient dans ses empiècements latéraux, pris dans les pinces.

CIMG7064

Toujours ce pli disgracieux...

CIMG7072La prementure de taille et l'ourlet sont fixés à la main.

CIMG7073

CIMG7075

Je l'ai déjà portée LE jour où il a fait beau en mars, c'est une jupe confortable et seyante, rapide à coudre et un peu différente d'une jupe crayon classique au niveau de la taille.

CIMG7082

A bientôt!