Le défi GRC se poursuit, j'ai choisi de coudre un modèle du livre "coudre le stretch" de Marie Poisson: le top Lucette. C'est ce modèle qui m'a fait acheter le livrte l'été dernier, peu de temps après sa sortie, mais c'est grâce à Chatkikou et à Nabel que je me suis enfin décidée à l'exploiter.

Je l'ai cousu en 36, après hésitation, et ne le regrette pas, il est peut-être un poil trop juste aux épaules mais cela n'enlève rien à son confort, c'est plus au niveau visuel que ça coince.

La planche de patron m'a laissée un moment perplexe je l'avoue, les espèces d'étoiles ou d'araignées enlèvent de la lisibilité, mais quand on est habituée à décalquer les planches burda, on peut passer outre.

Encore une fois j'ai usé et abusé du découd-vite: alors qu'il ne me restait que les ourlets, l'essayage a montré deux points catastrophiques: la bande d'encolure baillant dans le dos et les plis sous la poitrine absolument horribles!

Sachant que j'avais tout monté à la surjeteuse, j'ai passé de longues heures à regarder des podcasts!

J'en ai profité pour monter différemment la bande d'encolure: pliée en deux et le bord ouvert surjeté endroit contre endroit le long du bord. C'est bien plus propre ainsi et évite les rempliages peu aisés avec du jersey.

Les plis sous la poitrine étaient vraiment moches, je les ai supprimés, et en étirant le bord lors de l'assemblage j'obtiens une sorte de fronçage discret qui est bien plus seyant pour ma petite poitrine.

CIMG6310

CIMG6311

CIMG6312

CIMG6316

CIMG6326

Cerise sur le gâteau, grâce au podcast d'Elsa consacré à l'utilisation de l'aiguille double, j'ai enfin réussi à coudre des ourlets convenables:

CIMG6328

CIMG6310

Le tissu est un jersey de coton de Mondial Tissu, très agréable à porter et à travailler.

J'ignore encore quel sera le prochain projet de la Garde robe capsule, pour l'instant je prépare le défi burda.

A bientôt!