Jour 6: jeudi 6 avril

Ca y est, j’ai trouvé mon biais, à st Germain, chez Toto, un rouleau tout neuf, donc possibilité d’en reprendre en cas de panne.

Alors oui j’assume les fleurettes : Laura Ashley, le chintz, Cacharel et la petite maison dans la prairie : toute une époque qui laisse des traces!

Et surtout je voulais un biais d’une couleur assez proche du tissu pour ne pas avoir à changer de bobine et de canette à chaque fois, et qui soit par ailleurs assez  discret. D’où les fleurettes, je suis encore et toujours très classique dans mes choix vestimentaires.

CIMG6166

To cut or not to cut: après avoir bien relu les explications du livret, j’ai compris qu’il ne fallait pas recouper les marges, ce qui me fut confirmé sur le forum de thread and needles où j’avais également posé la question.

Logique : si on ne le dit pas c’est qu’on ne le fait pas. Il ne faut pas chercher plus loin.

J’ai donc posé mon biais sur les pièces qui étaient prêtes, et j’ai continué d’assembler les morceaux.

CIMG6168

Le découd-vite est mon ami :

-          La première couture du parement dos gondole un peu: à refaire.

CIMG6172

-          Ma première surpiqûre est complètement de travers : changement de pied, découd-vite et on repart.

CIMG6169

CIMG6171

La surpiqûre des coutures m’a donné quelques sueurs froides et deux aiguilles tordues aux intersections gansées. Les points ne sont pas très réguliers, j’ai dû accompagner à la main ces passages difficiles pour ma machine.

J’ai surpiqué la taille avant d’assembler les épaules, préférant travailler à plat.

J’ai gansé le bas également à ce moment, mon tissu a une sacrée tendance à s’effilocher.

CIMG6174

CIMG6175

CIMG6176

CIMG6177

CIMG6178

Enfin le moment attendu : après avoir cousu les épaules, j’ai essayé mon luzerne : ça a l’air d’aller pour la taille. Tant que les manches ne sont pas en place ça reste difficile de se rendre compte de l'aspect final, mais j'avais peur d'être serrée à la taille, étant plus proche du 40 sur le tableau des mensurations que du 38 que j'ai choisi de couper.

CIMG6180Sur les photos le tissu semble tout chiffonné, pourtant je le repasse au fur et à mesure et "en vrai", il n'a pas cet aspect...

CIMG6183

CIMG6184CIMG6185CIMG6186

Ravie, je m’attaque à la parementure… Et là, il n’y a plus qu’à constater la boulette, l’erreur grossière, le fail monumental : j’ai fait la boutonnière passepoilée du mauvais côté du parement !!! Pourtant je me souviens m’être super appliquée, avoir bien bien bien vérifié que je prenais le bon côté, dans le bon sens et tout et tout. Non, l’erreur est patente.

CIMG6187

Comme je suis empreinte de beaucoup de sagesse (hum), j’ai décidé d’en rester là pour aujourd’hui, et je suis finalement bien contente d’avoir du tissu en trop. Tant pis pour le bermuda de mon mari, je vais avoir de quoi  retailler une parementure ET sa boutonnière, en essayant de ne pas me tromper cette fois.

A demain pour de nouvelles (més)aventures couturesques...