J'ai décidé d'aller voir un peu ailleurs, tout en poursuivant le défi-burda du mois.

Pour le défi capsule, j'essaierai de coudre d'autres patrons, en l'occurrence en février ce sera le top chaîne et trame "Jadestone" d'Ivanne Soufflet.

Et j'ai vraiment eu un coup de coeur pour le patron de la robe Aldaia de Pauline Alice en voyant celles de Domibou ,

Je l'ai trouvé dans mes petits souliers à Noël, et ma robe est finie depuis plus de deux semaines, mais je rencontre pas mal de difficultés avec canalblog en ce moment, poster le moindre article devient un parcours du combattant.

Le tissu utilisé est un jersey Milano très doux de la maison d'Ursule, qui n'existait pas dans une couleur plus gaie hélas. Il respecte l'élasticité requise et s'avère très agréable à travailler ainsi qu'à porter, puisque cette robe s'enfile directement sur la peau.

J'ai hésité assez longtemps pour choisir la taille, d'autant plus que les marges de couture sont incluses: je n'avais plus mes repères "mentaux" habituels (le formatage burda en fait!). J'ai finalement opté pour un 40, et j'ai rallongé la jupe d'une dizaine de centimètres.

La seule véritable difficulté rencontrée a été l'encolure en V, je n'en suis pas satisfaite, mais après l'avoir décousue deux fois j'avais peur de finir par abimer ce tissu ou piquer une crise de nerfs.

Je n'ai évidemment pas pensé à me tourner vers Internet à ce moment-là, ce qui m'aurait fait trouver facilement la vidéo de Christelle Beneytout dans laquelle tout est si bien expliqué...

Beuûrk: découd-vite mon ami, fais ton office.

 

CIMG5909

L'autre grosse bêtise m'est imputable: il ne faut jamais copier un patron le 1er janvier. Ou alors il faut faire attention, et découper le long des traits: ça évite d'accuser à tort la créatrice du patron quand le buste et la jupe ne correspondent pas du tout...

CIMG5910

Comme à ce stade-là j'avais déjà cousu les découpes princesses, les épaules et l'encolure à la surjeteuse, j'en ai défait le moins possible et ai à peu près réussi à rétablir la situation, mais sur l'envers c'est moins net que cela aurait dû l'être.

La suite s'est déroulée sans encombre, mais plusieurs blogueuses ont alors fait remarquer que les manches étaient bien larges pour un modèle par ailleurs ajusté. Il ne me restait alors que les susdites manches à coudre, et j'ai commencé à cogiter, mesurer, bâtir, débâtir, pour finalement ne rien changer au modèle. Mais ça m'a bien pris une semaine de tergiversations.

Je l'ai déjà portée à plusieurs reprises, c'est une robe très pratique qui fait son petit effet, et j'ai trouvé en soldes chez Mondial Tissu un jersey texturé rouge foncé qui sera parfait pour la version cache-coeur.

CIMG5966

CIMG5968

CIMG5969

CIMG5971

CIMG5974

Et le passepoil de ma veste orange est de la même couleur que la robe: j'adore l'ensemble!

 CIMG5963

 A bientôt!