Dans une viscose identique à celle du top à fleurettes, tout aussi douce et agréable à porter bien qu'un peu légère pour une jupe, voici la N° 004 de Burda classics 2.

Je n'ai pas cousu la ceinture, et seul l'ourlet a posé problème: trop visible même à la main, à la machine une horreur.

Seule solution avec un tissu aussi fin: j'ai testé l'ourlet roulotté de ma surjeteuse. C'est une finition que je n'aime pas sur les vêtements du commerce, ça fait un peu trop cheap, mais c'était ça ou rien. Finalement, je trouve que c'est correct, et la jupe est vraiment un bonheur à porter.

Je l'ai taillée en 38, elle me tombait sur les hanches. Après avis de mon entourage, je la porte taille haute et ai donc repris les côtés de 8cm (on croirait de la couture japonaise...).

Elle est un peu transparente, mais la doubler lui aurait ôté sa fluidité... tant pis!

CIMG1771-001

CIMG1773-001

CIMG1774-001Je la porte avec une petite veste burda de février 2011, numéro qui marqua mon retour à la couture après une longue interruption. Cela fait donc trois ans que je la ressors au printemps, elle me plaît toujours autant.

Elle est en lin de chez Toto à Saint-Germain.

Jeu: une "petite" différence existe entre ces deux photos: la trouverez-vous?

CIMG1777

CIMG1778

CIMG1781

CIMG1783Elle tourne!

CIMG1785