Ca y est, je saute le pas, je me suis inscrite au défi "J'ai rien à me mettre". C'est une grande première pour moi, c'est le thème qui m'a décidée:"printemps japonais". Ce n'est certes toujours pas le printemps, mais le tissu est satiné et fleuri, les couleurs sont gaies et douces à la fois.Il vient bien évidemment de Cergy, 1 € le pètre, et le vendeur me l'ayant coupé largement, j'ai eu assez pour une robe au lieu de la jupe droite que je pensais faire initialement.

Il s'agit de la robe Burda 118 de mars 2013, taillée en 38 pour le haut et 40 pour le bas. Elle est un peu grande je trouve, bien que j'aie réduit l'encolure en prenant sur les marges de coutures et que j'aie repris les coutures d'épaule.
Elle est entièrement doublée de voile de coton pour le confort. Là j'avoue que je m'attendais à trouver le système de montage à la cuiller cher à Burda pour les doublures de robe, mais non, il y a du changement; la nouvelle méthode donne un résultat plus approximatif, moins soigné. Toujours concernant la doublure, les explications sont très succintes, notamment au niveau de la fente dos.

robe fleur1

robe fleur4

robe fleur8

robe fleur5

robe fleur6

robe fleur7

robe fleur2

robe fleur3

Portée avec un petit gilet court:

robe fleur9

robe fleur10